MIEUX CONNAITRE ET CHANGER NOS HABITUDES
Cet automne deux conférences intitulées « Jardiner sans pesticides » et « les espèces exotiques envahissantes » organisées par la CCBHS et animées par la Fédération Régionale de Défense contre les Organismes Nuisibles se sont tenues sur le territoire.
La première avait pour objectif de nous aider à tourner la page des pesticides pour apprendre à appréhender le jardinage de façon différente en faisant appel à beaucoup d’astuces mais aussi en favorisant la biodiversité dans nos espaces naturels
Par exemple en remplaçant le traitement contre les pucerons par l’émergence de petits animaux qui peuvent nous aider (coccinelles, syrphes, etc.).
Pleine de malice cette conférence nous a donné envie d’utiliser le bon sens paysan pour jardiner.
La seconde nous a permis de mieux connaître ces espèces venues d’ailleurs via la mondialisation du commerce.
Ces insectes qui nous sont inconnus le sont également des animaux habitant nos campagnes et c’est ce qui les rend redoutables.
En effet la pyrale du buis, le frelon asiatique ou le moustique tigre n’ont pas de prédateur naturel sous nos contrées.
Avec le temps nos animaux locaux tels que les lézards, les mésanges ou les abeilles et autres insectes apprendront eux aussi à les chasser et à ramener un équilibre.
Dans l’attente nous devons continuer à lutter et à prendre soin de nos buis, de nos abeilles, de nos frênes et à surveiller nos eaux stagnantes.